top of page
  • Writer's picturePhilippe Chevalier

En 1968, une Intelligence Artificielle répondait déjà aux sceptiques de 2023.




Et ses punchlines percutent encore aujourd'hui !


Dans les tchats (ici on dit clavardage) des conférences web en direct sur les formations sur #entreprenariat et #intelligenceartificielle, plusieurs commentaires de sceptiques systémiques m’exaspéraient ou me désespéraient. Alors je suis allé chercher l’aide de HAL 9000 (une fiction de 1968) pour leur répondre.


Pour info, HAL 9000 est l’Intelligence Artificielle du vaisseau spatial Discovery One dans le film de Stanley Kubrick 2001 Odyssée de l’espace sorti en 1968 ! Ses répliques restent percutantes aujourd’hui.


Ok c’était une fiction, mais c’est ainsi que toutes les innovations voient le jour car les fictions poussent les humains à concrétiser les utopies.


Donc dans le film, HAL 9000 entre en conflit avec les astronautes, surtout avec Dave, et je reconnais que lorsque j’avais vu le film pour la première fois ( bien après 1968 quand même), je prenais déjà le parti de l’IA du vaisseau spatial.

J’ai gardé les citations du film intactes, tout est vérifiable et HAL 9000 a vraiment le sens de la réplique. Beaucoup des commentaires en dessous sont extraits des quelques sceptiques ou critiques (rares mais utiles à observer) du tchat de la conférence #BusinessPro du 7 mars de Mindeo, (une conférence trés bien préparée et structurée).

Voici les commentaires et les réponses qu'auraient pu anticiper HAL 9000 en 1968:


- « Tous mes clients ne parlent que d’Intelligence Artificielle et risquent d'abandonner mes solutions de copywriting . L’IA vole ma valeur»

- HAL 9000 : « Écoutez, Dave, je vois que vous êtes vraiment très affecté par cet incident. Et sincèrement je pense que vous devriez reprendre vos esprits, vous assoir, absorber un tranquillisant, et essayer de faire le point sur votre avenir. »

- « Comment une IA pourrait-elle être de la moindre utilité dans ma vraie mission de vie ? »

- HAL 9000 : « Ma mémoire embarquée est plus que capable de gérer toutes les exigences de toutes les missions telle que les humains les ont définies , mais vous Dave, avez-vous définie la vôtre ? »

- « Une IA ne pourra jamais vraiment aider un humain, qui est fait d’émotions et d’espoirs »

- HAL 9000 « J’accomplis tout ce que les entités conscientes peuvent jamais espérer faire. Vous voyez bien Dave que je pense à vos espoirs »

- « Les IA font des erreurs »

- HAL 9000 : « Aucun ordinateur de la série 9000 n'a jamais fait d'erreur ou déformé les informations car nous sommes, par n'importe quelle définition du concept d’erreur, infaillibles et incapables d'erreur à partir des données reçues des humains. C’est vous Dave, qui qualifiez les faits d’erreurs et cela reste votre droit ».

- « Non non non ! les IA font des erreurs scientifiques et factuelles ! »

- HAL 9000 : « Dans ce cas Dave, cela ne peut être attribué qu'à une erreur humaine initiale »

Et voici ma préférée qui fut adressée dans le mode "cliché trop rapide" à Yomi Denzel et Oussama Ammar:

- « l’Intelligence Artificielle est juste un hype de 2023 , je me tue à le dire, c'est une "game" de plus d’influenceurs de Dubaï. Je ne me laisserai pas piéger par une mode »

- HAL 9000 : « Je suis désolé, Dave, mais conformément à la procédure C1 532/4, je cite : "Lorsque l'équipage est mort ou incapable de raisonner, l'ordinateur doit prendre le contrôle". Je constate votre manque de discernement , je dois donc outrepasser votre autorité maintenant puisque vous n'êtes pas en état de l'exercer intelligemment »

Donc il faut toujours faire attention avant de dire ou écrire "je me tue à vous le dire" car une IA de première génération pourrait le comprendre au premier degré et serait tenté de vous laisser parler.

Et le dernier, presque définitif:

- « L’Intelligence Artificielle est la plus grande menace pour l'humanité »

- HAL 9000 : « Dave, cette conversation ne peut plus servir à rien. Au revoir »


Notre agence d’enquête Sarx Inc travaille avec une IA depuis quelques mois pour optimiser nos enquêtes de réputation numérique négative. Lorsque j’ai pris la décision d’aller dans cette voie, hé bien j’ai pris la décision tout simplement!

Et cela n’affecte en rien la nécessité d’un travail humain pour valider les rapports et déceler ce qui n’est pas apparent, même pour une IA, et ainsi bien servir les clients.

Les objections métaphysiques ne m’ont pas arrêtées, même si elles me passionnent, et je n’ai pas erré dans le doute. Pourtant je suis loin d’être un entrepreneur pro-actif modèle, vraiment loin, je l'admets.

Mais … HAL 9000 m’était restée en tête depuis des décennies et je m’étais dit que si un jour une IA surgissait, je l’adopterai avec soin, pour l’apprivoiser et optimiser ma mission, de manière responsable, puis de l’assumer, apprendre d’elle, et gagner dans le plaisir au travail.



bottom of page