• SarX

EXERCICE D'ENQUÊTEUR: ESSAYEZ DE DISTINGUER LES FAITS, LES OPINIONS ET LES JUGEMENTS.


Partage d’outil d’enquêteur : Faits/Opinions/Jugements ?

Pourriez vous les distinguer ? Je vous propose un exercice intriguant.

L’exercice se fait à partir de 24 très courtes phrases

Un rappel pour votre exercice :


  • Fait : existe par lui même, se constate,

  • Opinion : résulte d’une analyse, peu importe que ce soit vrai ou faux,

  • Jugement : affirmation morale reliée à votre cadre de référence culturelle.


Voici les 24 courtes phrases, demandez vous s’il s’agit de faits, opinions ou jugements

1. Il dit que son collègue est impoli

2. Les diplômes universitaires ne valent rien

3. Les jeunes ne sont pas engagés dans leur tâche

4. Les Toyota sont fiables

5. Le harcèlement au travail est en augmentation dans la fonction publique

6. Les Chinois sourient souvent

7. Alice a un beau décolleté

8. Justine ne respecte pas le code vestimentaire

9. Sophie porte une camisole épaules nues

10. Stéphane est toujours en retard

11. Yves ne respecte pas les cultures différentes

12. La langue française est un handicap pour exporter

13. Je ne comprends pas les Indiens quand ils parlent anglais

14. Apple est une entreprise exemplaire

15. Tesla est surcotée en bourse

16. Le réchauffement climatique est plus dommageable que les guerres

17. J’ai peur de lui quand il me parle

18. Je vous dis qu’il me touche l’épaule en insistant , et il me caresse

19. Il a accès à la petite caisse

20. Il se sert trop facilement dans la petite caisse

21. Parler de sexe au travail n’est pas la fin du monde

22. Il est inapproprié de parler de sexe au travail

23. Le règlement n’interdit pas les conversations privées sur le lieu de travail

24. Il fume trop

 

Résultats:

1 Il dit que son collègue est impoli :

C’est un fait ! le fait est qu’il le dit ! que ce soit vrai ou faux, impoli ou non, ne change rien au fait qu’il le dit

2 Les diplômes universitaires ne valent rien

La notion de « valoir quelque chose » indique un jugement

3 Les diplômes universitaires ne suffisent pas

La remarque est le résultat d’une analyse, c’est donc une opinion

4 Les jeunes ne sont pas engagés dans leurs tâches

Cela ressemble à une opinion, résultat d’une analyse, mais les notions de ‘’jeunes’’ et ‘’d’engagement’’ ne sont pas définies, on est ici dans le jugement

5 Les Toyota sont fiables

Cela ressemble éventuellement à un fait scientifique, mais cela impliquerait un 100 % sans faute, donc c’est une opinion, pas de morale ici donc pas de jugement

6 Le harcèlement au travail est en augmentation dans la fonction publique

C’est une opinion, vraie ou fausse, basée sur de bonnes études ou non, cela reste une opinion sans affect ni morale.

7 Les Chinois sourient souvent

Tous les Chinois ? Qu’est-ce qu’un Chinois ? Qu’est-ce que sourire ? Qu’est-ce que souvent ? ce n’est donc pas une opinion, mais un jugement

8 Alice a un beau décolleté

Sans doute Alice a-t-elle subi une analyse méthodique de la part de l’interlocuteur, mais ce n’est pas une opinion, c’est un jugement

9 Justine ne respecte pas le code vestimentaire

Cette remarque est une opinion résultant de la comparaison entre la tenue de Justine et le libellé des consignes du code vestimentaire, c’est bien une opinion, juste ou erronée, pertinente ou non, c’est une opinion et pas un ne fait

10 Sophie porte une camisole dénudée du dos

Bon, cette entreprise semble avoir une préoccupation sur ce sujet, mais là c’est un fait, une description, un constat.

Constat = fait !

11 Stéphane est toujours en retard

Comme dans les conflits dans les couples, le mot ‘’toujours’’ n’est pas scientifique et le retard doit être défini , donc cela reste une opinion

12 Yves ne respecte pas les cultures différentes

Qu’est-ce que le respect ? Le respect permet-il les remarques ou l’humour ou les questions ? il s’agit d’un jugement, comment définit-on une différence culturelle ? c’est bien un jugement

13 La langue française est un handicap pour exporter

D’accord ou pas d’accord, cela reste un jugement

14 Je ne comprends pas les Indiens quand ils parlent anglais

Caricatural ? Méprisant ? Intolérant ? Neutre ? Déçu ? peut-être, mais le fait est qu’il ne les comprend pas, c’est un fait pour celui qui parle, il dit juste qu’il ne comprend pas.

15 Apple est une entreprise exemplaire

L’exemplarité relève du jugement et non pas d’une analyse

16 Tesla est surcotée en bourse

Cela ressemble à une opinion d’un analyste boursier ? Non ce n’est pas une opinion, mais bien un jugement. Voici à quoi ressemblerait la version opinion : La cote de Tesla est supérieure à la logique boursière d’une entreprise manufacturière

17 J’ai peur de lui quand il me parle.

Peut-être sans motif, peut être avec un motif, peut être que la peur ressentie par cette personne est différente de mon propre ressenti de la peur. En tout cas le fait est que cette personne a peur

18 Je vous dis qu’il me touche l’épaule en insistant, il me caresse.

Le fait est que cette personne l’affirme, la réalité de son affirmation existe même si certains mots expriment des attitudes à vérifier. Peut-être est-ce faux, mais le fait est qu’elle le dit. Cependant cela ne signifie nullement que la situation décrite est vraie.

19 Il a accès à la petite caisse

Ben oui, c’est un fait

20 Il se sert trop facilement dans la petite caisse

Les adverbes sont un bon indice de jugement

21 Parler de sexe avec ses collègues de travail n’est pas la fin du monde

Intéressant, car factuellement la fin du monde me semble davantage reliée à une guerre nucléaire, une météorite, un cataclysme, etc… et effectivement il est scientifiquement peu probable que tout cela puisse être déclenché par une discussion sur le sexe avec ses collègues ,donc le fait est que parler de sexe au travail n’est pas la fin du monde, dans le mot à mot de la phrase. Un fait ?

Mais est-ce que les faits permettent d’énoncer un jugement ? oui, car ce fait est bien un indice d’une banalisation défensive qu’il faudra creuser

22 Il est inapproprié de parler de sexe avec ses collègues de travail

La notion d’inapproprié renvoie à un jugement, surtout que parler de sexe est une information très vague, le contexte de cette publication d’une page LinkedIn d’une firme d’enquête fait penser aux enquêtes de harcèlement et aux délits criminels. Mais … si j’étais militant d’une cause, quelle que soit cette cause , il pourrait s’agir de question de genre, si j’étais médecin il pourrait s’agir de santé sexuelle, etc.

Donc il s’agit bien de jugement, et ce jugement peut s’avérer pertinent, donc un jugement peut être constructif.

23 Le règlement n’interdit pas les conversations privées sur le lieu de travail

C’est un fait, mais là encore, un fait est-il neutre ? Est-ce que toutes les conversations privées ont leur place au travail ? si oui ou non, dans quel contexte et qu’est-ce que conversation privée ?

24 Il fume trop

La question la plus difficile : Admettons que l’on ne parle pas d’un moteur, mais bien d’un humain qui fume la cigarette :

Le trop est un adverbe , donc porte au jugement , mais il est permis de penser que chaque cigarette est une cigarette de trop , ce serait un fait ! Or penser ainsi est une opinion ! Ici on a les 3.

25 Après cet exercice, on ne sait plus quoi penser !

Ici aussi toutes les réponses sont bonnes !

Conclusion :

Savoir reconnaître les faits, les opinions et les jugements est bien utile en enquête comme dans notre vie de citoyen. Ce qui manque souvent dans nos communications est justement ce réflexe de distinction entre les 3 catégories, juste pour prendre du recul.

Pour mener à bien une enquête de harcèlement, une enquête de fraude ou bien pour être un citoyen clairvoyant face à l’information continue, il ne faut pas se priver de ce genre d’exercices.